Hébergement WordPress

Comment choisir un hébergement WordPress

Vous avez crée un site WordPress. Maintenant vous devez choisir votre hébergeur. Qu’est-ce que c’est ? C’est un endroit qui stocke le contenu : lorsque vous écrivez un article, c’est dans l’espace serveur fourni par l’hébergeur qui se retrouvent les textes et les images.

Mon conseil est simple : ne visez pas une économie absolue. Il existe des dizaines de fournisseurs et certains sont vraiment bon marché, mais il ne vaut pas la peine de prendre de risques concernant un outil essentiel de votre entreprise. Mais alors quels sont les critères pour choisir un hébergement WordPress ?

Ressources d’hébergement

En fonction de l’offre que vous achetez, l’hébergeur vous attribue des ressources. Il y a d’abord l’espace de stockage. Les plans de base peuvent commencer à partir de 1 Go alors que les plans classiques offrent 10 ou 50 Go voire des espaces illimités.

Ensuite, il y a les ressources liées à la performance (CPU, mémoire…). Pour un site d’une seule page ou un site peu visité, la première offre peut faire l’affaire, mais un blog dynamique ou un site e-commerce requiert généralement d’éviter l’offre d’entrée de gamme.

Dans tous les cas, veillez toujours à ce qu’il soit possible de monter ou descendre d’offre : envoyez un email à l’hébergeur pour vérifier ce point. D’autres ressources sont celles liées à la sécurité : sauvegarde quotidienne, prévention de la force brute (attaques DDoS) et des logiciels malveillants.

Bonne assistance

Le support des hébergeurs est toujours compétent pour dépanner les petits problèmes liés à ceux qui installent leur premier WordPress, mais tous les hébergeurs ne sont pas forcément disponibles et prêts à vous aider.

Avant de choisir votre hébergeur, envoyez une demande d’information et assurez-vous qu’il y a un support 24/7/365 inclus dans votre hébergement WordPress.

Hébergement avec WordPress préinstallé

De nombreux fournisseurs offrent ce service pour ceux qui ne sont pas familiers avec FTP et les procédures pour installer le CMS sur l’hébergement. Avec WordPress préinstallé, il vous suffit de cliquer sur quelques liens et vous avez votre blog en ligne. Avec mises à jour automatiques. Souvent ce forfait coûte plus cher mais est parfait pour ceux qui n’ont pas beaucoup d’expérience, pour ceux qui ont peur de faire des dégâts ou qui se retrouvent devant l’écran blanc classique.

Disques SSD

C’est une fonction essentielle pour améliorer la performance de votre blog et le classement par Google. La vitesse de chargement d’une page Web dépend de plusieurs facteurs, tels que le poids des images et la qualité du code. Dans cette liste il y a aussi la qualité des serveurs et la présence de disques SSD (Solid State Drive) qui garantissent des vitesses plus élevées. Vos lecteurs vous remercieront, vous verrez.

Hébergement WordPress : Linux ou Windows ?

Pour un blog WordPress, vaut-il mieux choisir un hébergement Linux ou Windows ? La réponse est claire : mieux vaut la première solution, vous devez vous concentrer sur Linux. Attention, ne vous méprenez pas : il n’y a aucune corrélation entre votre PC et le système d’exploitation de votre ordinateur.

Si vous travaillez avec WordPress, vous devez suivre quelques paramètres : le serveur doit supporter le langage PHP et une base de données MySQL. Et il vaut mieux éviter Windows parce que vous devriez faire des changements qui ne sont pas à la portée de tout le monde.

Quid de l’hébergement WordPress gratuit ?

Il peut être utile d’avoir un site sans frais pour commencer. Avec un blog construit en 2 minutes sur un hébergement gratuit vous pouvez faire des tests, vous pouvez vous familiariser avec les outils de WordPress.

Par exemple, la société mère de WordPress propose un hébergement gratuit WordPress.

Après quelques mois, cependant, il est temps de changer d’avis. Et de créer un blog professionnel. A ce stade, vous pouvez supprimer tout ce que vous avez fait ou exporter le travail avec la fonction WordPress qui génère un fichier XML à recharger sur le nouveau blog. Vous évitez ainsi la perte de votre contenu.